samedi 25 octobre 2014

L'avancement du projet Dewoitine 551 (Mis à jour le 04/ 10 / 2018)

Mieux vaut tard que jamais, dit-on.


J'avais reçu en début Octobre, par l'intermédiaire de l'Echarpe Blanche, la dernière livraison de l'excellent mensuel vidéo Tripale Magazine.

Mais ce numéro est d'autant plus passionnant qu'on y trouve un remarquable reportage sur l'association Réplic'Air et son dernier projet, la construction du chasseur oublié Dewoitine 551 (voir ce post sur le projet et cet autre post sur l'avion en Juin 1940).

Il est merveilleux de voir l'esprit de l'équipe, sa rigueur et sa passion.

Je suis très impatient mais aussi curieux (et peut-être aussi un peu angoissé) de savoir comment cette petite bête de très haute performance va voler.

J'imagine qu'elle sera sacrément nerveuse !


Mais pour ceux qui auront la difficile tâche de sa mise au point, j'imagine qu'une fois qu'elle sera devenue civilisée, ils éprouveront un immense plaisir à la faire voler.

Point de 2018 : Si le calendrier initial n'est pas tout à fait tenu, ce n'est que normal, tant il y a de données à maîtriser.

Le D 551 d'origine a été conçu il y a presque exactement 80 ans... 

Tout est à reconstruire, du moteur 12 Y au type de pilotage des pilotes de chasse de l'époque. 

Le passage dans la célèbre soufflerie verticale de Lille, évoqué le 27 Juin 2018 sur le site de Réplic'Air, est une excellente nouvelle quant au bon comportement de cet avion pendant une vrille.  


Sachant que le Dewoitine 520 se comportait très bien pendant les piqués à très grande vitesse et que la voilure du D 551 est d'une épaisseur relative significativement plus faible, il me paraît difficile d'imaginer que ce chasseur puisse éprouver les graves problèmes qu'éprouva le Hawker Typhoon, doté d'une vitesse aussi grande.

J'attends avec impatience de voir sortir l'avion et de constater que ce rêve était hautement raisonnable.


N'oubliez pas de cliquer sur le lien (en bout de la seconde phrase).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire